Deux caissières d'une agence Western-Union prises dans les filets de L'OFFICE REGIONALE DE LA REPRESSION CONTRE LA CYBERCRIMINALITE

Suite aux enlèvements d'enfants observés avec recrudescence à Abidjan, des cyber patrouilles ont été effectuées les 29 et 30 janvier dernier dans plusieurs quartiers d'Abidjan, précisémént à Yopougon Maroc, Niangon, Selmer, Gesco, Ananeraie, à Adjamé Paillet et au Plateau-Dokui. Ces opérations ont permis à l'équipe de L' OFFICE REGIONALE DE LA REPRESSION CONTRE LA CYBERCRIMINALITE de mettre la main sur cinq (5) cybercriminels. A savoir les nommés BOSSINA LEO ALEX PACÔME alias ANGEL GARDIER, KONATE DJAKARIDJA alias DJAKIS KONATE, ADENL OLIVE DIEUDONNE alias OLIVE ALAFIA, MATHIEU LAMA alias ALBERT ARSENE et KANE YAYA.

Au terme de minutieuses investigations menées sur place par les agents de L'ORGANISME INTERNATIONAL DE REPRESSION CONTRE LA CYBERCRIMINALITÉ, il ressort que ces individus échangeaient avec des interlocuteurs européens pour qui, ils se faisaient passer pour des jeunes filles de race blanche en leur expédiant les photos de celles-ci.

Aussi, l'exploitation de leurs téléphones portables a-t-elle révélé que ces appareils contenaient pour certains des numéros de transfert MTCN Western Union, et pour d'autres, des numéros de téléphones et les noms de leurs victimes à l'étranger.

Notons par ailleurs que l'enquête s'est avérée fructueuse dans la mesure où la bande de cyberescrocs s'est confessée de ce que cette pratique leur a permis d'extorquer la somme totale de 1.985.000 frs cfa à leurs victimes qui sont toutes de nationalité française.

Au demeurant, ces ennemis des usagers de l'internet ont été déférés au Parquet d'Abidjan Plateau pour répondre de leurs actes.