Un arnaqueur aux faux sentiments dans les mailles de L'OFFICE REGIONALE DE LA REPRESSION CONTRE LA CYBERCRIMINALITE

On ne cessera jamais de le dire et d'attirer l'attention de la population ivoirienne que l'escroquerie sur internet est reprimée et punie par la nouvelle loi sur la cybercriminalité. Cette loi prévoit des peines allant jusqu'à 20 ans de prison ferme et 40 000 000 frs cfa d'amende.

L'application de cette loi a permis à la plateforme de lutte contre le phénomène de la cybercriminalité de mettre aux arrêts BENNE GILBENAIRE STEPHAN. Celui-ci a été interpellé suite à une arnaque aux faux sentiments. En vérité, il se faisait passer pour une jeune fille en la personne de LAURAINE GANTOIRE sur un site de rencontre.

De son forfait, en 2014, il a extorqué à un resortissant français, la somme totale de 3 288 euros soit 2 157 045 francs cfa.

Le cybercriminel présumé a reconnu pendant l'interrogatoire le profil de la victime française. Il a précisé que c'est son ami résidant présentement au Maroc qui s'est fait passer pour LAURAINE GANTOIRE. Pour sa part, sa contribtion dans la fausse manœuvre était d'abord de recevoir les codes de transfert, ensuite d'effectuer les retraits et enfin de renvoyer les fonds à son ami. Il fut ainsi déferré au parquet pour répondre de ses actes.